logo Rome Accommodation

nombre maximum atteint

Adultes
Enfants (< 6 années)
Colosseo7

Le quartier du Colisée

De tous les monuments de Rome, le Colisée est sans aucun doute le plus émouvant. C’est dans ce lieu que les gladiateurs combattaient jusqu’à leur dernier souffle et que les condamnés à mort luttaient contre les lions.

 

La construction de l’amphithéâtre commença sous le règne de l’empereur Vespasien en 72 après JC. et fut terminé par Domitien en 82 après JC. Le périmètre sur lequel il surgit faisait partie de la Domus Aurea de Néron. Il s’agit plus particulièrement de la vallée où avait été creusé un lac artificiel. Ce lac était entouré de constructions liées aux loisirs comme des gymnases et d’autres structures fonctionnelles comme des hôpitaux et des entrepôts.

 

La dénomination « Colisée » a été attribuée de par la proximité de la statue colossale de Néron. Connu à l’origine comme l’amphithéâtre Flavien et possédant une capacité de 50.000 spectateurs, le Colisée n’était pas la plus grande arène de la ville étant donné que le Circus Maximus pouvait en accueillir jusqu’à 250.000. Au sein du Colisée, se déroulaient des spectacles gratuits offerts à l’empereur comme symbole de sa magnanimité. Les jeux prévoyaient tant des combats entre bêtes sauvages tant entre gladiateurs. Des spectacles encore plus cruels avaient lieu, durant lesquels les hommes et les animaux devaient s’affronter. La grandeur de l’amphithéâtre s’explique très certainement par le matériel utilisé : des blocs de travertin et de tuf, l’un au-dessus de l’autre, qui arrivent à bien 50 mètres de hauteur. Au centre du Colisée, il y avait une scène en bois qui était recouverte de sable ou de arena comme on l’appelait en latin.

 

Les sièges étaient attribués selon une échelle sociale rigide, dont le sommet était l’empereur suivi ensuite par ses sénateurs. Dans les souterrains, on trouvait des dépôts d’armes et de cages pour animaux. Un système d’ascenseur permettait de faire apparaitre au centre de la scène les gladiateurs et les bêtes féroces, créant la surprise et la stupeur du public. Un couloir menant en dehors du Colisée commençait de ce souterrain et continuait jusqu’au Ludus Magnus, la caserne des gladiateurs, dont on peut en visiter une partie aujourd’hui.

 

Informations utiles

Prix du billet:
12€ - Tarif plein pour le Colisée, les Forums romains et le mont Palatin.
7,50€ - Tarif réduit pour les citoyens européens âgés entre 18 et 25 ans.
Tarif gratuit pour les moins de 18 ans et les personnes titulaires d’une carte d’invalidité.
Jours d’ouvertures: tous les jours excepté le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.
Heures d’ouverture:
- Du dernier dimanche d’octobre au 15 février: de 8h30 à 15h30
- Du 16 février au 15 mars: de 8h30 à 16h00
- Du 16 mars au dernier samedi de mars: de 8h30 à 16h30
- Du dernier dimanche de mars au 31 aout: de 8h30 à 18h15
- Du 1er septembre au 30 septembre: de 8h30 à 18h00
- Du 1er octobre au dernier samedi d’octobre: de 8h30 au 17h30


Visite du Colisée 

Si vous désirez connaitre l’histoire fascinante du Colisée dans tous ses détails, n’hésitez pas à profiter de nos visites guidées. Pour plus d’informations, visitez la page: Le Colisée, le Palatin et le Forum Romain: réservez votre visite

 

Nos appartements dans la zona du Colisée

 

A voir dans les alentours

Les appartements dans ce quartier